Yann Apperry

Yann Apperry est né en 1972, d’un père français et d’une mère américaine. Romancier, il publie aux Editions de Minuit son premier roman, Qui Vive, puis aux éditions Grasset Diabolus in musica, paru en 2000, qui obtient le Prix Médicis. Le suivant, Farrago (2003) est récompensé du Prix Goncourt des Lycéens. En 2008 paraît Terre sans Maître, et à l’École des Loisirs, écrit avec Tanja Siren, L’Île aux histoires. Il écrit également pour le théâtre : Les Hommes sans aveu, édité chez Actes Sud, est monté en 2000 au Théâtre du Gymnase et au Théâtre National de Chaillot. Ses pièces suivantes, Mercure apocryphe et Je dirai ceci d’obscur font l’objet d’une présentation l’année suivante au Petit Odéon. Il travaille régulièrement comme parolier et librettiste, en compagnie notamment de Claude Barthélémy, Massimo Nunzi et Régis Huby. La même année, il créé avec Claude Barthélémy une pièce en duo, Bruit Blanc, enregistrée au printemps 2008 sur France Culture. Sur les mêmes ondes, il avait créé en 2001, avec Massimo Nunzi, Les Sentimentales Funérailles, Prix Gilson de la meilleure fiction radiophonique francophone. Ce premier Bruit Blanc sera suivi de plusieurs autres, et de concerts donnés en duo, trio ou quintette : Steel Blue à partir de 2009, Terra Vagans l’année suivante. Pour le cinéma, il signe l’écriture du premier long-métrage de Jalil Lespert, 24 mesures, sorti en 2007 et participe à l’écriture de son YSL, sorti en 2013. En 2010, création à la Dynamo de Pantin de Calvinologie, sur une musique de Massimo Nunzi, avec Agnès Jaoui, et sortie à l ‘automne d’All Around, disque co-écrit avec Régis Huby, dont le spectacle est créé en 2015 au Théâtre 71 de Malakoff. Calvinologie est enregistré sur France Culture en 2012, ainsi que la pièce musicale pour enfants La Foire aux chansons, sur une musique de R. Huby. Le Dernier livre de la Jungle, comédie musicale, est créée dans sa version radiophonique à Radio France, avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et le Choeur de la Maîtrise en décembre 2016. En 2017, co-écriture du scénario d’Altération, un film de Jérôme Blomet écrit pour casque RV, sélectionné par le Festival de Tribeca, et écriture d’Amorostasia, long-métrage, pour la maison de production Les Armateurs.

Il est lauréat de la fondation Hachette, a été pensionnaire de la Villa Médicis de la Villa Kujoyama, et du Randell Cottage de Wellington, Nouvelle-Zélande.

Photo : Brigitte Bouillot