LE BOOST CAMP 2017

Le Boost Camp a été créé à l’initiative de la productrice belge Diana Elbaum, en partenariat avec le Groupe Ouest & le Groupe Ouest Développement, ainsi que le Deuxième Regard pour le volet français de cette première édition. Ce programme a vocation à soutenir les projets de films de long-métrage portés par des femmes. En 2017, le travail de développement s’est déroulé au cours de trois sessions d’une semaine : les deux premiers workshops se sont déroulés à Plounéour-Brignogan-Plages sous la houlette de Anne-Louise Trividic et Séverine Vermersch autour des scénarios des films. Le troisième atelier a eu lieu à Bruxelles, axé sur l’accès aux marchés et aux financements.

LES 8 RÉALISATRICES DE L’ÉDITION 2017
Julie Benegmos : « No man’s land »
Rose Denis : « La petite fille à la pomme »
Lisa Diaz : « Eté 81 »
Eve Duchemin : « Comme la nuit »
Sandra Fassio : « Lidhjet »
Joanna Grudzinska : « Camara s’en va »
Zoé Wittock : « Blasphème »

Des nouvelles :

— « Lidhjet » de Sandra Fassio, développé dans le cadre du Boost Camp 2017, était sélectionné au Village des coproductions organisé dans le cadre du Festivals des Arcs 2017 ! 21 projets de long métrages européens en développement étaient sélectionnés, tous à la recherche de partenaires financiers ou de coproducteurs. Au programme : des rendez-vous personnalisés et des conférences, donnant l’opportunité aux porteurs de projets sélectionnés de rencontrer leurs potentiels partenaires.

— « Jumbo », le premier long-métrage de Zoé Wittock, a obtenu le soutien du Fonds Eurimages du Conseil de l’Europe en décembre 2017 (250 000 € / France, Luxembourg, Belgique). Zoé Wittock est venue développer son second long-métrage au Boost Camp 2017.